« Légendes Urbaines » à la Base Sous-marine de Bordeaux …

 

J’ai comme l’impression d’écrire certains billets dans l’urgence ces temps-ci !

Tout ça parce que le temps file si vite et quand tu as fais le choix de vivre un peu moins connectée, il y a des choses dont je ne t’ai pas encore parlé mais le calendrier me dit que si tu veux profiter, c’est indispensable que je partage ceci avec toi aujourd’hui …

Toujours si tu habites du côté de Bordeaux ou que tu passes dans les parages avant le 16 Septembre, rend-toi à la Base Sous-Marine, boulevard Alfred Daney dans le quartier du Bacalan. Non seulement le lieu risque de te faire complètement halluciner mais il s’y déroule une exposition fantastique dans le cadre de la 3ème Saison Street Art organisée par la ville.

Le lieu tout d’abord … accroche-toi, ça déménage !

Plongeon dans l’histoire avec la découverte de ce lieu emblématique, la Base Sous-Marine, construite par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale. Drôles d’impressions lors de l’immersion dans ce lieu très « chargé », monumental, on se doutait depuis l’extérieur, de l’immensité des espaces, quelque peu glacés, tout de même, l’imagination faisant son travail et nous transposant quelques décennies en arrière… Le ressenti lors du passage de l’entrée a été sidérant ! Les images sont loin de te dévoiler ces sensations, mais elles te donneront toujours une idée !

D’Ernest Pignon-Ernest à MonkeyBird, 50 ans de créations d’Art Urbain. Collages, installations, anamorphoses, bluffant dans ce vestige de béton et d’immensité !

Énorme contraste entre la poésie de certaines œuvres et l’austérité des lieux …

« Ne jamais Grandir », une partie de l’installation de Gris1

Installation hallucinante de Nasti qui pose questions et engagement … génial !!!

Installation monumentale par Erell

Installation immersive monumentale de Bault ! Magique …

Les Francs Colleurs x Radar, installation en réalité augmentée par le 9ème concept

Bon, tu m’auras compris, c’est une expérience riche à vivre alors si tu as l’occasion d’y faire un tour, vas-y les yeux fermés !!!

A très vite !!!

 

Darwin Écosystème … Le lieu alternatif de Bordeaux !

 

Si je t’en parle aujourd’hui, c’est pour une simple raison … enfin non : deux !

(Attention, billet à rallonge !)

Lors de notre viron dans le Sud Ouest cet été, nous avons posé nos valises quelques instants du côté de Bordeaux pour découvrir quelques facettes de la ville qui nous avaient échappées lors de nos dernières visites. Je crois que tu as commencé à bien saisir notre plaisir à découvrir des lieux qui sortent un peu des sentiers battus, nous avons fait bonne pioche en trainant nos guêtres sur les rives droites de la ville, une fin de journée, soleil tombant …

Darwin, difficile de te brosser un tableau en deux mots si tu ne connais pas cet endroit un peu hors du temps (qui est pourtant bien ancré dans les problématiques de Notre Temps !!!), permet-moi d’en utiliser un peu plus ! Pour te la faire courte, c’est sur les lieux d’une ancienne caserne militaire, la Caserne Niel, quai des Queyries, que des Street Artistes ont commencé à œuvrer dans l’illégalité la plus totale dans cette friche laissée à l’abandon … Viennent ensuite de doux rêveurs aux idéaux dont je partage largement les convictions : mettre en place un espace idéal, allégorie d’un monde que l’on souhaiterait à cette image, patrimoine préservé dans un état d’esprit innovant et écologiquement responsable. C’est un véritable laboratoire de transitions avec une réflexion autour de la réinvention de nos modèles économiques, de consommation, de transition écologique, d’alternatives citoyennes …

Si le sujet t’intéresse, vas faire un tour sur leur site hyper complet, tu découvriras si tu ne le sais pas encore, que des citoyens comme toi et moi, aux préoccupations identiques, se bougent les fesses pour que le monde change ou du moins propose une alternative à nos modes de fonctionnement actuels. OUI, il existe des possibilités pour faire bouger les choses et j’ose imaginer que de tels projets fleurissent partout, partout !

J’aurais pu te raconter d’autres aventures qui nous avons vécu dans l’été, mais le timing m’imposait de t’en parler aujourd’hui pour une simple et bonne raison : si tu habites dans le coin ou que tu es de passage vers Bordeaux à partir de demain, renseigne-toi sur la programmation d’un évènement qui se prépare pour toute la fin de la semaine …

« Un festival unique, artistique et engagé comme moteur de rassemblement citoyen …

Le festival Climax revient à ses fondamentaux pour une 4ème édition encore plus engagée et vibrante !
Tandis que la biodiversité animale et végétale s’effondre sous nos yeux, amplifiant les phénomènes de migrations humaines, un sursaut de combativité et de fraternité s’avère indispensable.

Invitée d’honneur de cette édition, Dr. Jane Goodall évoquera son combat pour la survie des chimpanzés. Parrain de Climax depuis ses débuts, Edgar Morin viendra également lancer son Appel des Fraternités depuis Darwin.

Du 6 au 9 septembre, rejoignez le WWF-France, Emmaüs Gironde, DARWIN, l’Eco-Système de la caserne niel , Jane Goodall Institute avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine ainsi que des dizaines d’artistes et d’activistes mobilisés pour répondre aux principaux défis de notre siècle autour de conférences marquantes, de concerts exceptionnels et de soirées inoubliables ! Soyez-y ♥ « 

 

Et surtout, n’oublions pas…

A très vite !!!

Turbulences dans les Balkans … Expo à la Halle Saint Pierre !

 

Hop, comme promis, si tu vas voir l’expo Caro/Jeunet à la Halle Saint Pierre, prends un moment en plus pour découvrir des Artistes rarement représentés par chez nous !

« L’exposition Turbulences dans les Balkans poursuit les prospections que la Halle Saint Pierre mène depuis plus de vingt ans aux frontières de l’art brut. La scène artistique des Balkans donne à voir ses territoires alternatifs riches de leur complexité et leur diversité. Gardiens du grand héritage de l’art populaire, icône de la pop culture, explorateurs de langages archaïques ou magiciens du matériau brut, tous ces artistes inventent des mondes singuliers travaillés par une Histoire déchaînée autant que par les sentiments et les instincts excessifs qui enflamment leur relation au monde. TURBULENCES, est la métaphore de ces expériences intimes mises en images, en émotions et en réflexions. »

Savant mélange entre poésie, histoire et société … regard très intéressant sur une création contemporaine quasi inconnue pour moi … j’en suis resté au regard « découverte », on perçoit effectivement des choses très sensibles, je suis restée sur l’émotion …

Toujours jusqu’au 31 Juillet, cours-y vite, elle va filer !

A très bientôt …

Caro/Jeunet … Expo à la Halle Saint Pierre !

 

Quand tu tries pour de vrai, deux fois dans l’année, tes cartes de l’appareil photo, tu tombes forcément sur des pépites !

Je t’avais promis de t’en dire deux mots, les voici, avec quelques images pour tes beaux yeux …

Cette expo faisait partie des 10 défis que je m’étais lancés en Janvier, j’y suis allée en Mars, je t’en parle en Juillet, quand je te disais dans ce même billet, mon souhait de ralentir, je ne sais pas si je suis réellement dans les clous : quoiqu’il en soit, il devenait urgent que je t’en parle car l’expo termine à la fin du mois, alors si l’envie te prenait d’aller y faire un tour, tu as encore 15 jours devant toi !!!

Outre le fait que je sois une fan inconditionnelle des films de Jean-Pierre Jeunet, j’aime ce qui se passe dans sa tête, ce bouillonnement qui semble constant, comment il traduit ce qu’il a dans sa tête, c’est un émerveillement continuel devant sa façon de créer de l’image. Quand tu entres dans cette salle d’expo, tu es de suite projeté dans ses univers si particuliers : dans la pénombre, tu découvres sous quelques spots de lumière bien dirigés, quelques morceaux choisis de chacun de ses films, et comme il n’y a pas beaucoup de visiteurs, tu savoures cette chance de rentrer, un tant soit peu, dans les coulisses …

Comme je te le disais plus haut, j’ai savouré chacun des films de ce grand monsieur … mais s’il en est un qui me comble de joie, même après l’avoir regardé un nombre incalculable de fois, tu l’auras deviné …

Que d’émotion en rencontrant La Nain GlobeTrotteur de Raphaël Poulain, le papa d’Amélie et ses Polaroids autour du monde … La petite boite-souvenir de Dominique BreToDeau … le costume de la Chenille des Carpates de Nino Quincampoix ainsi que ses albums-photos (magiques !) et ses billets doux pour Amélie… Le Déjeuner des Canotiers by Lucien … Les lettres de Madeleine Wallace …

Ses autres films sont peut être moins documentés, mais certaines pièces n’en restent pas moins incroyables !

Fascination totale devant les Stories Boards et les croquis préparatoires !!!

Et c’est là que tu découvres une partie de l’équipe, dans les vraies coulisses (que tu ne soupçonnes pas quand tu es devant les films et que tu savoures …) avec les peintures de Delphine Mabed (« Le Déjeuner des Canotiers » de Lucien), les peintures de Mickaël Sowa (lampe et portrait d’oie et de chien dans la Chambre d’Amélie), les costumes de Madeleine Fontaine.

Avec toutes ces images,  je ne vais peut être pas insister avec l’expo que tu peux voir également à l’étage de la Halle, elle vaut également son pesant de cacahouètes !! Je t’en reparle dans les jours qui arrivent, promis …

Mais rien que pour ça …

… ça vaut vraiment le détour !

A très vite …

Chez Pauline et Fred’ !

Les vacances sont bientôt là … les p’tits weekend du mois de Mai aussi !

Si l’envie te prend d’aller te poser dans un endroit calme ou de fêter un évènement spécial, c’est l’endroit rêvé : mariage, anniversaire, EVG/EVJF, baby shower, réunion de famille, retrouvailles entre amis,… Il est possible de privatiser le lieu (jardin et logements) pour vous réunir et passer des moments inoubliables.

Une seule adresse … La Roquette sur Siagne, dans les Alpes Maritimes, entre Cannes et Grasse, moi j’entends déjà les Cigales !!!

Mais le mieux, c’est de voir directement avec eux, je te laisse aller voir

A très vite !

De moi à … moi !!!

Point de résolution cette année … on le sait tous, elles tiennent rarement jusqu’au 31 janvier alors à quoi bon ?!

J’ai plutôt envie de me donner un petit défi pour ces douze mois à venir, de moi à moi, sans mettre à contribution qui que ce soit, des choses qui me tiennent à cœur et qui passent souvent à la trappe parce que « rien n’arrête l’appétit du temps » *, et puis je me remettrai devant un petit miroir en toute fin d’année pour voir où j’en suis !

A la Prévert, un peu en vrac … mais mûrement réfléchi !

Aller voir l’Océan au moins une fois cette année (juste une, steupl’ #demoiàmoi),

Lire, lire, lire … de tout, m’ouvrir à de nouveaux univers (à ce propos, un « Tu lis quoi en ce moment… » est en préparation),

Visiter une nouvelle capitale européenne,

Cultiver mon Jardin Minuscule,

Remplir un carnet qui me tient à coeur …

Remplir deux cahiers qui me tiennent à coeur,

Me perfectionner dans la taille du bois,

Ralentir, mieux gérer mon temps et tout ce qui va avec (#j’m’comprends !!!)

Faire du vide et mieux consommer,

Aller voir l’expo Jeunet/Caro à la Halle Saint Pierre à Paris,

Et toi, ça serait quoi Ta Liste 2018 ??!!!

Bon, quoiqu’il en soit, je commence un peu à bien me connaitre … et ce petit billet ne serait pas complet si je ne te souhaitais pas la plus jolie des années – j’avoue, ça devient tellement factuel que j’ai un peu dévié des conventions en n’envoyant pas 36 000 messages cette année – alors de moi à … toi : qu’elle te soit douce et sereine, comme tu l’envisages, avec le plus d’amour et de gratitude possible !

Merci de ta présence sur ce petit espace qui entre bientôt dans sa 12ème année, je ne pensais pas qu’il serait si riche d’échanges et de si belles rencontres (un énorme MERCI à Madame Katherine Pancol notamment – c’est un message subliminal, je te vois déjà me demander si je connais cette Dame en personne !), j’affine, j’aiguise tant de choses à travers la publication de tous ces billets et la lecture de tes messages, je suis très heureuse d’avancer à tes côtés …

A très bientôt !

(*La Grande Sophie – Sucrer les fraises)

« Souriez, c’est Schubert ! » … Merci Julie !

Chaque mercredi matin à 8h53, j’écoute sur France Musique la chronique de Julie Depardieu dans la matinale de Saskia De Ville.

J’aime la délicatesse de cette dame, sa fragilité, sa légèreté, son humour, sa sensibilité telle un petit oiseau tombé du nid ! Elle a le mot juste pour traduire une émotion, pour exprimer son ressenti à l’écoute d’un auteur et le raccrocher à la vie de tous les jours… Alors quand tu l’écoutes, elle, c’est tout un poème … mais regarde-la, avec l’image, c’est du bonheur à l’état pur ! Surtout quand elle aborde ces choses chères à mon cœur…

Chouette, mercredi, c’est aujourd’hui …

Mais tu peux retrouver toutes ses chroniques en podcast sur le site de France Musique, fais-toi plaisir !

A très vite …

Un petit weekend au Cap Ferret …

Demain il pleut … ou alors grand soleil sur toute la France !!!

Je prends enfin quelques minutes pour venir te parler de ce qui bouillonne en moi quand j’arrive sur ce petit bout de terre, en sachant que les plus jolis endroits sont toujours souvent ceux que tu découvres en te perdant : le voyage est pour moi toujours envisagé sous cet angle … tant qu’il y a de l’essence dans le réservoir, j’aime tourner à gauche même si le GPS m’indique de continuer tout droit; si l’intuition ou une bribe de souvenir surgit et me supplie de mettre le clignotant, je change de cap les yeux fermés !

Je t’en parlais déjà ici et

Voici quelques adresses si le cœur t’en dit, rien d’exhaustif bien évidemment; et si comme moi, tu aimes te perdre et que tu as la chance de découvrir de petites pépites, je prends avec plaisir tes bons plans pour la prochaine fois …

Hors saison, si tu as envie de te sentir seul-seule au monde, c’est là-bas que tu dois te rendre (1.) ! Suis la route forestière du Grand Crohot à partir de Lège (2.), si tu souhaites manger un bout là-bas, emmène ton picnic, dans le cœur de l’hiver, il n’y a personne !!! L’Océan est impressionnant une fois que tu as traversé les dunes, spectacle son et lumière gratos du lever au coucher du soleil …

Passe par Arès pour rejoindre Andernos (3.), nous n’y sommes allés qu’en été, je ne sais pas trop ce qui est ouvert ou pas en basse saison mais une promenade sur la jetée au soleil couchant après avoir mangé une bonne glace artisanale frise le bien-être total !

Tu peux rejoindre Arcachon (12) en passant par Gujan Mestras (14.) et la Teste de Buch (13.) pour faire un tour en Catamaran avec la compagnie du Vent d’Arguin pour un moment inoubliable … Nous avons pris la mer sur le TipTopOne et en parlons encore aujourd’hui ! Le bateau, au départ de la jetée Thiers, fait le tour du bassin jusqu’à la Dune du Pilat (15.) et le Banc d’Arguin pour remonter vers le bassin en longeant les côtes de la Presqu’île du Cap Ferret en contournant l’île aux Oiseaux (6.) par le Nord : c’est géant ! Petit rhum et musique des Caraïbes au large des Cabanes Tchanquées au soleil couchant, tu commences à comprendre pourquoi je suis sous le charme ??!!!

Tu savoures bien et puis …

Et là, je t’invite à reprendre ta voiture et à faire machine arrière : direction la presqu’île ! (à moins que tu veuilles prendre un bateau-navette depuis Arcachon)

Une fois à Lège, tu files plein sud vers Petit Piquey (5.) : soit tu pars à pied, soit tu loues un vélo et c’est là que tu peux te perdre !!! Depuis Petit Piquey jusqu’au village de l’herbe (8.), en longeant la côte côté bassin, découvre de petits endroits magiques et laisse-toi porter par l’air ambiant …

Si tu rentres dans les terres, pas mal de petites boutiques décos fort sympathiques (au Canon 7.) mais tu réalises que tu ne peux rien rapporter parce que seuls tes pieds ou ton vélo t’accompagnent !

Tu peux encore descendre jusqu’à Cap Ferret pour refaire un brin de causette avec l’Océan …

Pour dormir, je t’invite à l’Hôtel du Cap (10.)! Pour y être allée au cœur de l’hiver, ambiance feutrée et feu dans la cheminée, très peu de monde, petite parenthèse apéro avec des gens du coin sous l’invitation de Jacek, le gérant des lieux. Adorable !

Repas à L’Escale (11.), sur le débarcadère de Bélisaire pour un steak d’espadon à la plancha délicieux … toute la carte fait envie après une journée au grand air ! Et quel accueil, je recommande fortement.

Petit déjeuner très agréable en compagnie de Sonia aux petits soins, qui m’a communiqué sans réticence quelques bonnes adresses que je n’ai pas encore eu le temps de tester, mais c’est quelqu’un du coin, tu peux, je pense, y aller les yeux fermés : le Bouchon du Ferret, La Maison du Bassin, L’Atelier, Emile et une Huître

Voilà voilà, si tu te balades dans le coin et que ton cœur s’emballe aussi pour une jolie découverte, tu viens la partager ici ?!

A très vite …

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Bonne route Madame Mo !

 

A l’évidence, je suis dans le jus ces temps-ci …

Si comme moi tu n’arrêtes pas cinq minutes tape dans tes mains !!!!

Juste un petit billet de fin de semaine pour un clin d’œil à une créatrice qui m’a fait rêver depuis des années, elle tire sa révérence en laissant derrière elle un univers qui m’a tant apporté … Bye Bye Madame Mo et ses petits personnages sans aucun pareil, ses objets qui parsèment la maison, ses imprimés si typés, ses motifs inégalés !

J’ai eu la chance de rencontrer Pascale Moteki lors d’un atelier sur Paris il y a quelques années, j’en garde un doux souvenir … Belle route pour ce changement de cap !

Si tu as envie de te faire plaisir, il y a une vente spéciale sur la Boutique jusqu’au 17 Avril … des affaires incroyables à faire !!! Et si par hasard tu habites près de Toulouse … c’est ce weekend …

Et si tu craquais complètement sur ses Koinobori … rassure-toi, Madame Mo continuera à en éditer !

A très vite …

Please … Stop Bombing …

 

J’ai longtemps hésité à écrire ces quelques lignes,

Tous mes billets me semblent si futiles …

Et ne rien dire ou ne pas laisser une trace, c’est continuer à vivre en faisant semblant de ne rien voir.

Je ne crois en aucun Dieu et j’ai de plus en plus de mal à croire en l’homme : Mesdames et Messieurs les Dirigeants de notre Planète, de quel déclic avez-vous besoin pour réagir ? Ce que vous avez sous les yeux n’est-il pas assez suffisant ??!!!!

Je ne crois en aucun Dieu mais je me suis surprise à prier … Alep, je prie pour toi …

Mise à jour ce matin, pour toi qui habite Paris … ça se passe Place Stravinsky, du côté de Beaubourg.

arton5717

Il y a aussi une pétition sur le site de Médecins du Monde

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer